SOS a souhaité réunir les victimes d’esclavage à l’occasion de la nouvelle année.

Les victimes philippines, toujours aussi généreuses, ont offert un repas typique de leur région que nous avons tous beaucoup apprécié, y compris les victimes d’Afrique francophone et marocaines. Tous ceux que SOS ESCLAVES prend en charge sont sortis des liens de l’esclavage, mais leur situation n’est encore pas réglée puisqu’ils doivent faire face à l’éloignement de leur famille, les défis tels que l’apprentissage de la langue française, la recherche d’un emploi, d’un logement et la régularisation de leur séjour en France… Nous avons été très émus par la joie qu’elles parviennent à exprimer malgré tout.

La fête s’est terminée en dansant.

image004image005

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter message.