SOS Esclaves défend la cause de la lutte contre l’esclavage moderne dans les médias

« L’esclavage a été aboli en France par un décret en date du 27 avril 1848. Pour beaucoup ce n’est plus qu’un souvenir lointain et honteux de notre histoire. Pourtant il existe encore tout près de chez nous. Tina Okpara et Christophe Lavigne en sont la preuve vivante. Elle, a été torturée et réduite en esclavage par sa mère adoptive et violée par son père adoptif, un célèbre footballeur du PSG. Lui, a été réduit au rang d’esclave par ses patrons, un couple de boulangers vivant à Arcachon et en apparence très respectables. » Interview par des étudiants d’une école de journalisme de Tours sur le thème de l’esclavage moderne

Emission de Canal+

« La nouvelle Edition » du 28 mai 2013
Conférence dans une médiathèque avec une victime d’esclavage au mois de décembre 2013.
Participation le 14 février 2014 à l’émission « La voix est libre » animée par Alexandre Meyer sur Radio Notre Dame sur l’esclavage moderne consacrée à l’esclavage moderne et à la position du pape François sur ce sujet.
Avec la participation d’Anick Fougeroux la présidente de SOS ESCLAVES, « Maria » une victime Philippine, accompagnée de Sally Rousset, adhérente, assurant la traduction et Dominique Renou, adhérent ayant représenté l’association à Rome les 2 et 3 novembre 2013 au colloque organisé sur la traite des êtres humains par le Vatican.