Nous étions invitées, Jacqueline LEVY, et moi-même, avocates par l’international SCHOOL OF APPLIED SOCIAL SERVICES (ISASS) le 9 novembre 2019 à l’occasion de l’ouverture d’une session d’enseignement de cette école.

L’assemblée très nombreuse regroupait des étudiants philippins désireux d’acquérir les compétences leur permettant de postuler à des emplois dans l’hôtellerie, la restauration ou dans les services commerciaux d’entreprises.

Je suis intervenue pour exposer les objectifs de SOS ESCLAVES et sensibiliser l’auditoire sur les problèmes d’esclavage domestique à PARIS, tandis que Maître LEVY les a tenus informés des conditions dans lesquelles des titres de séjours pouvaient être obtenus.

Ceci leur a permis de prendre conscience de l’existence de pratiques esclavagistes en France à l’encontre de jeunes femmes philippines venues avec leurs employeurs des Pays du Golfe dans lesquels elles sont déjà exploitées en tant que nurses ou femmes de ménage, victimes prises en charge par l’association,

De, même, l’assemblée a compris les difficultés administratives auxquelles sont confrontés les populations étrangères désireuses de régulariser leur situation pour pouvoir travailler régulièrement.

Lors d’une prochaine session d’enseignement SOS ESCLAVES sera invitée pour une nouvelle intervention.

Anick FOUGEROUX

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter message.